James

JACQUENET

Nathalie

MONCEAUX

collaboration avec

James JACQUENET
Pianiste Compositeur
Nathalie MONCEAUX
Chanteuse Auteure

James JACQUENET, pianiste Jazz franco-britannique et compositeur, enseigne le Jazz et l'improvisation au conservatoire et en école de musique en région Havraise depuis 30 ans, après une carrière de pianiste Jazz à Paris et aux USA pendant 10 ans.

"J'ai commencé le piano à l'âge de 12 ans et nous ne nous sommes jamais quittés. Je me suis tout de suite senti en phase avec l'instrument. Mes études d'harmonie et de contrepoint au conservatoire de Rouen, m'ont dirigé vers la composition et l'improvisation. Un voyage aux USA m'a fait découvrir le Jazz "West coast", mélange de rythmes brésiliens avec des phrasés Jazz qui m'ont influencé vers cette esthétique. Aujourd'hui, j'accompagne les musiciens vers la découverte de leur jeu, de leurs aspirations afin qu'ils trouvent la part créative inhérente à cette musique improvisée."

PORTRAIT DUO PIANO VOIX Juin 2019 (8)d2.

Pour la petite histoire...

J’ai pris ma première inspiration à Coutances un jour d’été,  à l’abri des regards. Je chante depuis l’âge de 9 ans lorsque j’ai perdu ma maman, elle avait 26 ans ! Enfant décalée, élevée par mes grands-parents, je me suis réfugiée dans la Nature pour trouver l’équilibre et le Chant pour m’exprimer librement. Cette quête de liberté a fait de moi une autodidacte passionnée, toujours coupée de la réalité mais protégée dans le monde que je dessinais.

Petite fille, je chantais Maurice Chevallier, Berthe Sylva, Charles Trénet, Nana Mouskouri et Mireille Mathieu et bien sûr les chansons de Mary Poppins. Je dansais le Madison, le Sirtaki. Ma grand-mère me prenait dans ses bras pour danser la valse de Coppélia, le Tango et le Tcha-Tcha. Je jouais à la Diva, j’étais Judy Garland et sa fille Liza Minelli que je ne me lassais pas d’étudier dans Cabaret.

Et puis adolescente, c’est David Bowie qui me fascinait, tous ses personnages et sa musique perméable à toutes les influences, je me retrouvais en lui, pas de cadre, toujours en veille à la nouveauté, l’image d’un être libre porté par son ressenti.

A 13 ans, j’ai commencé le chant lyrique et je sentais mon corps enivré par la force du son. La tête me tournait et je cherchais à comprendre comment  émettre un son, comment poser sa voix, comment la moduler. J’ai perçu mon corps comme un instrument et ma voix était la seule manière pour communiquer avec le monde. Je dévorais des yeux Jessy Norman. J'aimais tant son instrument!

Ce souffle de vie m’a quitté en décembre 1996, quand j’ai chanté une dernière fois pour dire adieu à ma grand-mère. Quinze années de silence…

Et un beau jour, la renaissance. Je suis retournée au Jazz et j’ai travaillé l’improvisation avec James Jacquenet. Et  mes pérégrinations musicales m’ont portée sur le chemin de la musique brésilienne et sa merveilleuse Bossa Nova. Ce fut une révélation, je me suis trouvée ! Cette sonorité de la langue, ce phrasé, ces percussions, ces poèmes, ces chansons, cette histoire, cette Nature, cette culture. J’étais au carrefour de ma vie et le Brésil m’accueillait comme une évidence dans son histoire tumultueuse et métissée.

En 2017 , j’ai dit adieu à mon grand-père en chantant à l’Eglise « Modinha » de Vinicius de Moraes :

 

« Vai, triste canção, sai do meu peito
E semeia a emoção,

Que chora dentro do meu coração”

 

Va chanson triste, sors de ma poitrine

et va semer l’émotion

Qui pleure à l’intérieur de mon cœur.

 

Je lui ai juré de chanter jusqu’à mon dernier souffle pour rendre heureux ceux qui m’aiment.

Alors, je me consacre aujourd’hui à mes deux trésors : l’écriture et la chanson. J’écris des poèmes, des chansons, des textes pour les événements importants et parfois je les chante sur des mélodies de James Jacquenet. Mêlant Jazz, Blues, Bossa, Samba, Chansons françaises, variétés, aujourd’hui je me sens appartenir au monde sans limite de temps ni d’espace. Je n’ai plus peur et je n’ai plus besoin de me cacher. J’ai décidé d’être et c’est pour cette raison qu’ALQUIMIA  est née.  Pour chanter avec force et émotions toutes les sensations du monde et le bonheur de créer.  Je remercie tous les musiciens qui me suivent et particulièrement mon pianiste Jazz que j’admire et qui me porte depuis tant d’années, James Jacquenet.

Biographie

Nathalie MONCEAUX chante depuis l'âge de 9 ans.

Elle a cherché sa voix dans sa double formation au conservatoire en Chant Lyrique et Chant Jazz, pour se consacrer maintenant exclusivement à l'interprétation et à l'écriture de textes créés pour le Jazz, la Bossa,le Blues, et la Chanson française.

 

Sa tessiture mezzo-soprano utilise 3 octaves pour jouer avec son timbre subtil et versatile, exprimant ainsi force et émotions dans l'improvisation Jazz et la Bossa-Nova.

"Il y a plusieurs vies dans une Vie. Si tout change très vite, les fondamentaux subsistent, et se révèlent tôt ou tard. Chanter est un mode d'expression, chanter le Jazz et la Bossa Nova est un besoin vital d'exister à travers des émotions libres et sincères que je brûle d'envie de partager avec le public initié et novice.

 

La musique touche tous les cœurs, elle laisse une empreinte dans nos mémoires dans tous les moments importants de notre Vie. Elle permet d'exprimer librement ses pensées, sans obstacle ni de temps ni d'espace, quand on ne peut ni parler ni se taire.

J'ai grandi sous l'influence de répertoires éclectiques des années 1930 aux années 1970, et c'est dans ce grand écart que je puise mon inspiration et mon énergie pour tenter de transmettre au mieux ma passion pour le Jazz et la Bossa-Nova. Et si la machine à remonter le temps existait : je partirais à la rencontre de JOBIM et Vinicius de MORAES pour leur dire tout l'amour que je porte à leur musique et à leurs poèmes.

Pour me rapprocher d'eux, je travaille tous les jours le chant et l'improvisation et suis des cours d'harmonie auprès de mon professeur et mentor, James JACQUENET. Rencontrer des musiciens aux multiples sensibilités, permet de parfaire sa technique et sa culture musicale, de comprendre l'esprit du Jazz et de l'improvisation et de s'adapter à toutes les situations. Jouer ensemble est la seule voie pour se libérer et exprimer son style.